Enlèvement de revêtements

Enlèvement de revêtements : Diverses circonstances peuvent rendre nécessaire l’enlèvement d’un revêtement particulier : par exemple, si vous souhaitez (faire) appliquer un nouveau revêtement parce que le revêtement actuel ne suffit plus. En outre, un revêtement peut être endommagé. Il est également possible que vous souhaitiez utiliser un autre revêtement.

Un revêtement peut être retiré d’un métal, du béton et du bois. Un revêtement peut également être retiré de certains objets. Dans cet article, nous allons examiner les options les plus courantes pour enlever un revêtement.

Enlèvement de revêtement sur du métal | sablage de métal

Pour enlever le revêtement d’un métal ou de l’acier, vous pouvez sabler le métal. Le sablage/microbillage rend la construction métallique ou en acier un peu rugueuse. De plus, il élimine les résidus de rouille et d’huile ou d’anciennes couches de revêtement. Vous créez ainsi un support parfait pour le revêtement du métal. En outre, le sablage est moins coûteux que le meulage ou le polissage. Une fois l’ancienne couche de revêtement enlevée, vous pouvez appliquer un nouveau revêtement métallique.

Enlèvement de revêtement sur du béton

Pour enlever un revêtement sur du béton, l’utilisation d’un matériel de haute qualité n’est pas un luxe inutile. Sans un équipement de qualité, il est très difficile d’enlever les revêtements. Vous pouvez louer des machines et des accessoires auprès d’une entreprise à cette fin. Ces machines permettent d’effectuer le travail de manière professionnelle. Si vous ne voulez pas enlever le revêtement vous-même, vous pouvez faire appel à une entreprise.

Ponçage au diamant | Meuler le béton

Vous pouvez poncer au diamant ou meuler un sol en béton, un sol en anhydrite ou un sol en sable-ciment pour enlever le revêtement. Ensuite, diverses finitions finales peuvent être appliquées. Ces finitions ont toutes leurs propres avantages. Parfois, un seul ponçage suffit. Toutefois, pour une finition esthétique, il faut plusieurs étapes afin d’obtenir un superfloor en béton ultra-poli.

Le ponçage des sols en béton est régulièrement effectué comme prétraitement après qu’ils viennent d’être coulés ou comme finition sur des sols en béton déjà existants. Si vous faites appel à une entreprise, les dispositifs de ponçage répondent souvent aux normes d’innovation les plus élevées. Le ponçage à sec avec des disques diamantés et des systèmes d’extraction industriels professionnels fait partie des compétences standard dans le domaine du ponçage ou du meulage professionnel du béton.

Les options pour les sols en béton nouveaux et existants sont les suivantes : 

  • Finition des sols en béton et enlèvement des revêtements détachés ou obsolètes ;
  • Enlèvement des résidus de colle et du revêtement de sol collé du sol en béton ;
  • Sols en béton coulés/traités par temps de pluie ;
  • Meuler ou lisser les imperfections et les bosses dans le béton ;
  • Meulage de sols en béton gelés ;
  • Enlever les bosses sur du béton coulé et traité ;
  • Nivellement des sols en béton à finition rugueuse et endommagés.

 

Enlèvement de revêtement de sol

Chaque sol en béton nécessite un traitement de ponçage différent. L’enlèvement des anciens revêtements sur les sols en béton nécessite généralement un seul passage de papier de verre de 60 grains. Après cela, le béton est prêt à recevoir un nouveau revêtement. En général, le sol est toujours lisse en raison du ponçage précédent.

Pour enlever une couche d’époxy du béton, il faut effectuer un ou deux ponçage(s) pour un résultat optimal. Après le ponçage du sol en béton, il peut être réutilisé immédiatement.

Une à deux ponçages suffisent pour niveler un sol en béton neuf ou existant. Le sol peut ensuite être traité avec de l’égaline de votre choix. Le sol en béton rugueux peut être lissé ou nivelé. Lors du polissage d’un sol en béton pour le transformer en superfloor, jusqu’à 5 à 7 ponçages sont nécessaires. Il est ainsi possible d’obtenir un brillant de haute qualité.

Enlèvement de revêtement sur du bois

Pour enlever la peinture du bois, il faut d’abord enlever la saleté et la peinture détachée à l’aide d’une brosse et d’un grattoir à peinture. La peinture encore collée au bois, mais présentant de petites cloques déjà visibles, doit également être enlevée. Cela peut être fait rapidement, par exemple avec un séchoir à peinture. La peinture peut également être enlevée avec un décapant. Si la peinture est encore collée au bois, il est préférable de n’utiliser qu’un grattoir à peinture et du papier de verre. Après tout, l’utilisation de décapant et d’un séchoir implique beaucoup de travail supplémentaire !

  • Enlever la peinture avec un séchoir à peinture :Le décapage thermique implique généralement l’enlèvement de toute la couche de peinture en une seule fois. Un séchoir électrique se manipule bien plus facilement qu’un brûleur et présente également moins de risques d’incendie. Chauffez l’ancienne couche de peinture sur une longueur de 10 cm.
  • Enlever soigneusement la couche de peinture :Grattez sans tarder la couche de peinture encore chaude. Travaillez la surface jusqu’à ce que le bois à traiter soit propre. Placez toujours le grattoir à la verticale sur le bois et n’appliquez pas trop de force. Toute détérioration du bois nécessite un travail supplémentaire, à savoir le rebouchage et le ponçage. Faites particulièrement attention aux profilés et utilisez le bon type de grattoir, car il n’est pas facile de restaurer proprement un profilé en bois endommagé !
  • Utiliser un décapant :Parfois, le décapage thermique n’est pas possible. Dans ce cas, le séchoir est la seule alternative. Appliquez le décapant uniformément à l’aide d’un pinceau. Utilisez des gants et mettez des lunettes de protection. Laissez le produit agir pendant 20 minutes.
  • Gratter la peinture :Grattez la peinture dissoute à l’aide du grattoir. Répétez le traitement jusqu’à ce que le bois soit propre. Nettoyez le bois à fond avec un chiffon humide.